Blogue

Un nouveau numéro et… une boutique éphémère!

Jeudi 12 novembre 2020, 8h25

Comment? Un nouveau numéro? Il était temps, Tristesse se faisait attendre!

Eh bien oui, nous l’avions promis (en tout cas, nous nous l’étions promis à nous-mêmes), le numéro 5 est présentement sous presse et paraîtra le 21 novembre prochain, avec une lumineuse couverture de Julie Delporte et Diana Le Nézet.

Afin de marquer la sortie de ce tout nouveau numéro, on vous propose de faire un tour dans notre boutique éphémère les 21 et 22 novembre 2020 au 4575, rue Sainte-Catherine Est, sur une artère historique du merveilleux quartier Maisonneuve.

En plus de notre numéro 5 qui y sera proposé en primeur, vous découvrirez des livres, des fanzines, des revues, des cartes de souhaits, des affiches, des objets de toutes sortes, faits à la main par les artisan·es que vous aimez! Nous vous dévoilerons la liste des participant·es dans les prochains jours.

Covid-19 oblige, prévoyez un masque pour magasiner dans le respect des normes d’hygiène. Notez qu’aucune nourriture ni boisson ne seront disponibles sur place.

Pour vous rendre à notre boutique éphémère à partir du centre-ville, plusieurs options:

  • l’autobus 34 à partir du métro Papineau;
  • l’autobus 125 à partir du métro Frontenac;
  • l’autobus 139 à partir du métro Pie-IX;
  • ou encore une bonne petite marche de santé à partir du métro Viau.

Les pistes cyclables des rues Notre-Dame et Bennett offrent aussi un accès facile et rapide.

La boutique sera ouverte de 11h à 17h.

Au plaisir de vous voir!

Expozine, c’est fini!

Mardi 26 novembre 2019, 1h01

La foire annuelle de la micro-édition imprimée s’est tenue à Montréal les 16 et 17 novembre 2019. Nous avons été très heureuses de faire découvrir au public qui ne l’avait pas encore vu le dernier numéro de la revue.

Pour l’occasion, nous avions concocté un fanzine, Cahier libre, comme un petit supplément à la revue, photocopié tout en noir et blanc et sur du papier rose, contenant des dessins d’Alexa Perchemal et de Julie Delporte, un collage de Sara Hébert, des textes de Virginie Fournier (entièrement tapé à la machine celui-ci), Zéa Beaulieu-April, Marie Saur et la suite des feuilletons de Patrice Lessard et David Turgeon.

Il nous en reste quelques uns, la librairie l’Euguélionne en tient dans son rayon fanzine, sinon écrivez-nous si vous êtes intéressées!

Le numéro 4 arrive avec l’été

Mardi 4 juin 2019, 20h26

Comme l’été, Tristesse a pris un peu de retard cette année… mais ça y est, nous y sommes presque!

La couverture de notre nouveau numéro, signée Virginie Fournier, annonce un numéro de 64 pages remplies de voyages, de musique, de mélancolie et de saine colère. Découvrez aujourd’hui le sommaire de ce formidable numéro.

Pour fêter l’événement (et vous permettre de vous procurer l’objet en avant-première), nous vous invitons à nous rejoindre mardi 11 juin de 17 h à 20 h, à la Taverne du Pélican, sise 278, avenue Laurier ouest à Montréal. Quelques lectures sont prévues, mais surtout beaucoup de plaisir à vous retrouver.

Ensuite, la revue prendra la route de votre librairie indépendante préférée. Pour celles qui habitent trop loin, nos numéros sont également en vente par correspondance, directement de ce site web.

En attendant le soleil… bonne lecture!

En route pour Expozine!

Dimanche 18 novembre 2018, 12h27

Il y a un an déjà que nous recevions les exemplaires de notre tout premier numéro, concocté de justesse pour une présence à Expozine. Il est naturel que, cette année encore, nous profitions de ce bel événement pour lancer notre troisième numéro, en compagnie de centaines de créateurs, créatrices, revuistes et petits éditeurs.

Un an déjà! Nos deux premiers numéros ont reçu de votre part un accueil inespéré. Pour tout cet amour, que dire, sinon: merci! De notre côté, nous vous avons préparé un numéro plein à craquer: 68 pages, 22 participantes, des essais, des récits, un peu de fiction et de poésie, et bien entendu nos pages d’art visuel, où se côtoient dans ce numéro l’art performance et le collage. Et tout ça au même prix de 15 dollars.

Nous avions très hâte de vous dévoiler la couverture de ce fabuleux numéro, gracieuseté de la non moins fabuleuse Sara Hébert, que vous retrouverez également pour un roman-photo absolument mémorable. Découvrez dès aujourd’hui les autres écrivaines et artistes au sommaire.

Les 24 et 25 novembre (11h-18h), vous êtes donc toutes conviées à Expozine pour obtenir en primeur votre exemplaire. Attention: cette année c’est au 1025, rue Bélanger, tout près du métro Jean-Talon et de la plaza Saint-Hubert (l’événement facebook).

Vous ne pouvez vous rendre à Expozine? Les jours suivants, la revue sera en vente dans plusieurs librairies ainsi que par commande internet sur ce site.

À bientôt donc, et merci!

En attendant le numéro 3 (bis)…

Dimanche 21 octobre 2018, 11h08

La mise en page de notre prochain numéro avance rondement. Attendez-vous à quelques surprises… Et d’ici là, quelques actualités pour vous faire patienter:

Le 23 octobre, nos petites nièces de la revue Colère lancent leur deuxième numéro. On y retrouvera notamment nos coéquipières Mirion Malle et Alexa Perchemal. Rendez-vous à l’Euguélionne de 17h à 19h! L’événement facebook.

Le 26 octobre, Daphné B. organise une grande messe noire en compagnie d’Olivia Tapiero et de Pascale Gorry Bérubé. Lectures d’inédits et de traductions sont au menu de cette grande soirée gore et cathartique. C’est au Port de tête et c’est à partir de 22h30. L’événement facebook.

Le 30 octobre, Marie Saur discutera avec Andrée A. Michaud et Marie-Ève Bourassa dans le cadre d’une table ronde intitulée «Enquêtrices, policières et criminelles. Des polars d’un autre genre». La librairie L’Euguélionne vous accueille à partir de 18h. L’événement facebook.

Jusqu’en mars 2019, Julie Delporte est en résidence dans l’abri mobile de Dare-Dare, tout près du marché Atwater. Elle affiche sur le panneau des phrases tirées de ses discussions avec des participantes sur la culture du viol. Plus d’infos.

Et toujours en librairie: La danse de l’ours de Patrice Lessard (Héliotrope), À props du style de Genette de David Turgeon (Le Quartanier), le nouveau numéro de la revue Liberté co-dirigé par Rosalie Lavoie; et le nouveau fanzine de Sara Hébert Brainwashée, ma pitoune, que l’on peut se procurer en lui écrivant.

En attendant le numéro 3…

Vendredi 28 septembre 2018, 21h08

Le numéro 3 de la revue Tristesse est en préparation et devrait sortir quelque part avant la fin du mois de novembre. Nous annoncerons bien sûr la date exacte de la sortie dès que nous la connaîtrons.

Pour patienter, voici quelques nouvelles automnales des collaboratrices et fondatrices de la revue:

Julie Delporte expose jusqu’à la fin du mois d’octobre ses dessins-poèmes dans le cadre du Festival Off de poésie de Trois-Rivières, au café Frida, 15 rue des Forges.

Rosalie Lavoie, qui co-dirige la revue Liberté, présente un numéro d’automne autour (et par des personnes issues) des peuples autochtones. Lancement-discussion le samedi 6 octobre à 17 h 30 au Port de tête, 262, avenue du Mont-Royal Est à Montréal.

Catherine Ocelot est toujours en résidence à la Cinémathèque québécoise. Elle cée des œuvres inspirées de ses discussions avec les spectatrices·eurs des films présentés. Plus d’infos sur le site de la Cinémathèque.

Marie Saur prépare une table ronde sur le thème «Privées, policières et criminelles: le polar au féminin». Ce sera à la librairie L’Euguélionne autour de l’Halloween. Détails à suivre…

Enfin, côté nouvelles parutions: Patrice Lessard publie La danse de l’ours aux éditions Héliotrope, dans la collection «Noir»; et David Turgeon publie un essai, À propos du style de Genette, aux éditions du Quartanier (lancement-discussion le 10 octobre, 17h, au Port de tête, 262, avenue du Mont-Royal Est à Montréal); et Sara Hébert publie un fanzine, Brainwashée, ma pitoune, que l’on peut se procurer en lui écrivant.